Les conditions particulières pour ouvrir un institut de beauté

L'esthéticienne doit nécessairement être titulaire d'un CAP d'esthétique cosmétique ou d'un titre homologué de niveau V ou supérieur délivré pour l'exercice de son métier.

Le chef d'entreprise peut ne pas avoir ce diplôme à la condition qu'il engage une esthéticienne titulaire de ce diplôme ou ayant 3 ans d'activité professionnelle d'esthéticienne à son actif, activité alors effectuée sous le contrôle d'une personne possédant la qualification nécessaire.

 

Retour au sommaire