Les conditions particulières pour ouvrir un salon de coiffure

L'activité doit être effectuée sous le contrôle effectif et permanent d'une personne justifiant d'une qualification professionnelle.

Ce peut-être le commerçant lui-même, son associé, son conjoint collaborateur ou un salarié.

Il y a 2 possibilités :

  • La personne désignée est titulaire du Brevet Professionnel.
  • La personne désignée est titulaire du Brevet de Maîtrise de coiffure ou d'un titre équivalent homologué par le ministre compétent.
 

Une exception : ces conditions ne sont pas nécessaires dans les communes de moins de 2000 habitants :

  • dès lors qu'il s'agit d'un salon de coiffure pour hommes
  • et que la coiffure est une activité accessoire pour celui qui la pratique.
 
Retour au sommaire